Avec les catastrophes naturelles, l’effondrement des glaces en Antarctique et la pollution de l’air, c’est le moment plus que jamais de passer au vert. Si le gouvernement a déjà pris des mesures avec l’écotaxe et les bonus carbone, chacun doit également y mettre du sien pour contribuer à une planète plus écologique. Dans cet article on vous livre quelques idées pour rendre votre cuisine plus respectueuse de l’environnement.

Miser sur des meubles plus écologiques

Pour une cuisine plus verte, vous pouvez tout d’abord remplacer vos vieux meubles par d’autres plus modernes et qui respectent les normes de l’environnement. En effet, plusieurs marques de cuisine se sont lancées dans des initiatives qui visent à produire des meubles éco-conçus avec des matériaux gérés durablement et réutilisables à terme comme le verre ou l’inox. Des certifications sont désormais disponibles pour garantir la gestion durable des matières premières utilisées. C’est le cas notamment du bois avec le label PEFC OU FSC qui certifie que le matériau est issu d’une forêt gérée durablement selon des méthodes écologiquement responsables contribuant à lutter contre la déforestation et la destruction des forêts primaires. Si plusieurs marques existent sur le marché, il est préférable de toujours privilégier celles qui sont reconnues pour leur engagement pour l’environnement et qui mettent cette problématique au centre de leurs préoccupations.

Manger bio et sans gaspillage

Une cuisine plus verte passe obligatoirement par un régime bio qui limite au maximum le gaspillage. Pour adopter cet attitude écolo, il est alors indispensable de toujours anticiper avant de faire ses courses afin d’éviter les achats inutiles et ainsi les gaspillages. Sans les emballages, les produits achetés en vrac représentent également une alternative intéressante pour réaliser des économies, réduire ses déchets et éviter d’acheter plus que ce dont on a besoin. Dans le but de diminuer votre empreinte carbone, privilégiez les légumes et les fruits produits localement qui requièrent moins de traitement que les viandes dont la production nécessite énormément d’eau. Enfin, au lieu de jeter vos déchets de légumes, vous pouvez cuisiner les épluchures, peaux ou fanes pour limiter le gaspillage alimentaire.

Réduire les éléments jetables dans sa cuisine

Toujours dans une démarche écolo, l’utilisation des ustensiles ou des emballages en plastique est inadmissible dans une cuisine verte. Plus respectueuse de l’environnement que le plastique, la cire d’abeille jetable remplace les pellicules plastiques et les sacs à collation jetable. Disponible en différents formats, ce dernier peut s’utiliser avec tous types d’aliments. Il est idéal pour recouvrir les aliments au frigo, dans la boîte à lunch ou pour le transport des aliments. Pour remplacer l’essuie-tout en papier, on le retrouve désormais sous une version lavable aussi bien au lave-vaisselle qu’à la machine à laver. Plus absorbant qu’un bout de tissu, cet essuie-tout lavable est tout aussi efficace que celui en papier tout en réduisant largement les déchets. Pour finir, faire le tri de ses déchets est indispensable pour une cuisine plus respectueuse de l’environnement. Consacrer deux à trois minutes chaque jour pour trier ses ordures est idéal pour pouvoir réutiliser les objets en plastique et réaliser son propre engrais avec ceux qui sont organiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *