Quand on entend raclette, ce qui vous vient à l’esprit sont le fromage, les pommes de terre, les charcuteries et les cornichons. Effectivement, rappelons que la raclette est faite à base de fromage, et c’est l’ingrédient phare qui assure sa réussite. Par contre, pour les autres composants, il est envisageable de les alterner avec d’autres produits.

Avec quoi remplacer les charcuteries?

La version originale d’une raclette contient du fromage fondu consommé avec des pommes de terre et des cornichons. Ces derniers sont accompagnés d’un imposant plat de charcuterie, entre autres, de la rosette, du salami danois, du bacon et du jambon blanc. On y trouve aussi du jambon cru, de la viande des grisons et parfois des knackis. Cette combinaison d’ingrédients en fait un repas extrêmement copieux surtout en hiver.

Par ailleurs, ce plat riche en viandes n’est pas une obligation. Il est possible de faire une bonne raclette avec des légumes cuisinés. Parmi les ingrédients les plus utilisés, il y a des tomates, des avocats, des aubergines, des courgettes, des champignons, des cœurs d’artichaut, des choux-fleurs… Il n’y a pas que cela, les végétariens pourront aussi opter pour des substituts de viandes comme le jambon végétal, les saucisses de soja, le tofu fumé, etc.

Une raclette végétarienne version suisse et canadienne

Le principe est simple, il suffit de retirer la viande de la table et de la remplacer tout en gardant la façon de préparer la raclette. Effectivement, on utilise toujours l’appareil comme un modèle à raclette lagrange. Pour cette recette végétarienne suisse, il suffit d’utiliser le fromage à raclette, les pommes de terre et quelques cornichons. Pour varier le plaisir, on y ajoute des légumes frais dans le fromage, entre autres, de la tomate et des oignons. Ensuite, ce mets peut être consommé avec des carottes ou des champignons macérés au vinaigre.

En ce qui concerne la version canadienne, on gratine le fromage avec des légumes comme les brocolis, les choux-fleurs, les poivrons rouges ou les champignons. Parfois, on utilise même des œufs. Cette raclette peut être servie avec des fruits, entre autres, l’ananas, les kiwis, les dattes et les figues. Ce mélange d’ingrédients incongru permettra aux plus gourmands d’essayer une saveur surprise.

Autres idées pour une raclette végétarienne

Pour une raclette végétarienne, il est aussi envisageable de remplacer les pommes de terre avec des patates douces, du pain grillé ou des pâtes au beurre. Cette raclette peut ensuite être dégustée avec des crudités gratinées dans des poêlons individuels. Avec ceci, on peut prévoir un plat de béchamel assez liquide et un assortiment de légumes comme des champignons, du chou-fleur ou de brocoli précuits ou non, des tomates cerises coupées en deux ou encore de fines tranches de tomates.

Pour offrir plus de rondeur en bouche, il est envisageable de décliner les légumes en purée comme de la courge butternut ou du potiron. Élaborés en fines couches et mélangés à la béchamel, ces composants peuvent être surmontés d’une généreuse couche de fromage. Cet ensemble fera le bonheur des papilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *