Quand on part en voyage, la découverte gastronomique fait partie des incontournables. Vous serez particulièrement servi si vous devez passer quelques jours en Corée du Sud. Dans la cuisine coréenne, le principe est le suivant : il faut manger en fonction des saisons. Les terroirs et le bien-être sont une préoccupation essentielle pour le pays. Nous vous invitons à prendre connaissance de quelques recettes.

Deux recettes de plats typiquement coréens

En coréen, le mot « bibim » signifie « mélanger ». Et « bap » désigne le riz. Il s’agit d’un bol de riz, à la fois chaleureux et réconfortant, composé essentiellement de légumes sautés, de viande sautée et de pâte de piment. On peut également y ajouter un œuf au milieu, sous forme d’œuf dur ou cru tout simplement.

On commence par faire cuire le riz, selon les procédés traditionnels que nous utilisons déjà. On commence par rincer le riz, avant de le faire cuire au ricecooker ou à la casserole. Ensuite, on dépose le riz dans un bol.

On passe aux légumes et à la viande, qu’il faut sauter séparément. Pour le choix des légumes, ce sont surtout des carottes et des courgettes, mais vous pouvez adapter selon vos goûts. Vous les découpez en dés et les faites revenir dans un wok.

Pour ce qui est de la viande, vous allez prendre du steak haché, que vous assaisonnerez avec de l’ail pelé, de l’huile de soja et un peu de sucre. Faites revenir la viande dans le même wok, jusqu’à ce que celle-ci soit cuite.

Et enfin, on passe aux champignons. Les champignons seront découpés en fines lamelles et sautés également.

Vous pouvez maintenant dresser, avec le riz à la base et les légumes, la viande, le champignon et l’œuf sur le dessus. Sur le côté, mettez un peu de pâte de piment, suivant vos préférences.

Sur http://www.le-coin-perdu.fr/, on propose d’autres recettes et d’autres conseils gastronomiques.

Le Japchae ou nouilles sautées

C’est un plat typique de la région, des nouilles faites à base de fécule de patates douces. On les appelle également Dangmyeon. Ce sont surtout pendant les périodes de fête que les familles coréennes cuisinent ces nouilles sautées spéciales.

Vous aurez besoin de : 150 g de nouilles de fécule de patate douce (dangmyeon, 5 champignons noirs séchés ou shiitake séchés, 5 shiitakés frais, 5 ciboules, 1 carotte, 1 courgette et un peu d’huile végétale.

Avant de lancer les autres préparations, plongez les champignons dans de l’eau tiède et laissez reposer. Ensuite, on fait cuire les nouilles dans une eau bouillante, pendant 7 minutes au maximum. Après cela, on rince et on laisse reposer.

Passez aux carottes, que vous découperez à la julienne. Il en sera de même pour la courgette.

Préparez maintenant les shiitakés. Il faut les découper en tranches, en enlevant les pieds un peu durs. Passez ensuite aux ciboules, à ciseler également.

Et enfin, retirez les champignons de l’eau et découpez-les en lanières.

Dans une poêle, mélangez champignon et carottes, faites-les revenir pendant quelques minutes. Ajoutez-y ensuite les courgettes puis les shiitakés. Et enfin, faites sauter l’ensemble avec les nouilles. Au fur et à mesure, ajoutez de l’huile végétale. Vous relierez ensuite l’ensemble avec une sauce, constituée d’un mélange de sauce soja, de sucre roux, d’huile de sésame, de l’ail émincé et des graines de sésame torréfiées.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *