De manière générale, la longévité et les performances d’un appareil dépendent totalement de son entretien et de son nettoyage. Ainsi, la yaourtière ne fait pas exception la règle. En effet, avec un usage assez régulier et fréquentes certaines précautions sont à prendre pour ne pas abimer cet équipement.

 Le nettoyage de l’appareil

Visiter yaourta.com vous fera comprendre que la yaourtière se compose de plusieurs matériels. Ainsi, il est indispensable de commencer par les nettoyer consciencieusement pour éviter que les bactéries utilisées pour la fermentation du yaourt ne deviennent une menace pour la santé. C’est ainsi que les pots avec leurs couvercles, les bouteilles ou à défaut les entonnoirs, les bacs à fromages sans oublier l’égouttoir à faisselle doivent être dépourvue de tous types de résidus de yaourt avant de les placer dans le lave-vaisselle. Pour ce faire, il suffit de passer de l’eau froide et un détergeant doux comme le citron sur chaque matérielle. A noter qu’il faut éviter les détergents trop corrosifs comme le savon liquide qui risquent de détériorer la performance de ces outils dans la fabrication de yaourt. Après, il faut passer au nettoyage du socle qui ne supporte pas l’eau et qui doit être traité avec beaucoup de délicatesse. Pour ce faire, il suffit de mouiller un chiffon propre et de le faire passer sur tous les recoins du socle. En revanche, il faut éviter de faire tomber des gouttelettes d’eau sur le câble électrique de l’appareil pour ne pas se faire électrocuter.

Les précautions à prendre

Si l’usage de la yaourtière se fait fréquemment alors il est indispensable de le nettoyer quotidiennement étant donné que le moindre résidu oublié peut être nocif à la santé. Le nettoyage doit se faire aussi journalièrement même si la propreté saute déjà aux yeux. De telles précautions sont à prendre pour se débarrasser des bactéries qui peuvent compromettre le goût des desserts qui y sont préparés. Par ailleurs, lors de son entretien, il est indispensable de mettre l’appareil hors tension et de le laisser refroidir pendant un quart d’heure avant le nettoyage. Le fait de nettoyer ses pièces encore chaude risque de compromettre, non seulement, son fonctionnement mais augmente également les risques d’électrocutions. Enfin, pour éliminer toutes les bactéries qui sont susceptibles de s’y poser, il est nécessaire de terminer le nettoyage avec quelques coups de spray. Juste quelques gouttes suffisent pour polir les matérielles mais surtout le socle de l’appareil. Pour finir l’entretien de l’appareil en beauté, il suffit de passer un chiffon sec sur toute la surface.

L’entretien de la machine

Pour pérenniser l’usage de la machine, il faudra le laver après chaque utilisation. Toutefois, même sans l’avoir utilisé, la yaourtière doit être bien entretenue. Il faudra alors la laisser se refroidir après chaque usage pour ne pas compromettre la performance de l’appareil. Par ailleurs, il faut veiller à ranger l’équipement dans un endroit frais et loin de l’humidité. Cela empêchera la formation de moisissure qui est défavorable pour les socles de la yaourtière. En suivant ces précautions, l’appareil sera plus opérationnel et cela ne fera que sublimer les recettes à base de yaourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *